Stoa est

Vue aérienne de la stoa est, depuis le sud-ouest (O. Henry, 2019)

À environ 100 m à l’est de l’andrôn B, à la limite orientale du centre monumental, se trouve la stoa est, dont seule une partie a été fouillée. Elle semble avoir été construite au 4e s. av. J.-C. et faisait probablement partie du projet de monumentalisation du sanctuaire par les Hékatomnides.

Tournée vers l’ouest, sa longueur était de 44,50 m et devait présenter en façade 17 colonnes doriques d’un peu plus de 4 m de haut. La stoa n’a pas été entièrement terminée : comme dans le cas de la fontaine dorique, ses colonnes n’ont jamais reçu de cannelure.

Les colonnes portaient probablement une poutre de bois  et le toit était couvert de tuiles en terre cuite. Derrière la colonnade s’ouvraient six pièces carrées (environ 6,30 x 6,30 m) dont l’entrée était asymétrique. Ceci indiquerait que les pièces étaient meublées de banquettes, 11 dans chaque salle, utilisées lors des repas sacrificiels des fêtes sacrées.

Cette stoa faisait partie d’un plus complexe architectural dont les fondations comportaient notamment la façade du « palais ».

Restitution de l’aménagement intérieur des pièces de la stoa est (T. Thieme, 2005)