Complexe sud

Le complexe sud, depuis le sud (O. Henry, 2019)

Avant d’atteindre l’entrée proprement dite du site, le visiteur arrivant depuis l’ouest longeait un imposant bâtiment.
Les vestiges visibles aujourd’hui présentent une élévation encore significative, malgré un niveau de destruction relativement avancé. Ils se composent du long mur de soutien est-ouest de la terrasse de l’andrôn C et d’une série de murs de refend nord/sud qui indiquent la présence d’un imposant bâtiment construit contre la face méridionale du mur de terrasse.

L’ensemble du bâtiment a subi de très gros dégâts qui causèrent la destruction presque totale de sa façade sud, entraînant l’effondrement d’une grande partie des murs de refend nord/sud. Une étude détaillée des vestiges permet toutefois de dessiner à gros traits le plan de l’ensemble. Le bâtiment était composé d’une série de sept pièces mitoyennes de plan presque carré dont les parois latérales étaient chaînées au parement sud du mur de terrasse. L’emprise totale du bâtiment était de 52 mètres de long et d’un peu plus d’une dizaine de mètres de large.

La forme des pièces, ainsi que la présence de portes d’accès excentrées laissent entendre qu’il pourrait s’agir ici d’une enfilade de petites salles de banquet, à l’image de l’ensemble formé par la stoa est.

Le complexe sud semble avoir été érigé sur deux niveaux, offrant ainsi dans sa version originale une façade extérieure de près de 15 m d’élévation.