Le site

Orthophotographie du site de Labraunda en 2016 (D. Löwenborg)

Labraunda est un site de montagne. Particulièrement isolé de la trame urbaine antique, et bien que certains auteurs anciens y aient vu une kome (un village), les recherches n’ont pas permis de mettre au jour l’existence d’une occupation des lieux par une communauté avant la période byzantine. Il semble que Labraunda ait été avant tout un lieu réservé à la célébration d’une divinité ou d’un pouvoir, particulièrement lors de grands rassemblements organisés à l’occasion de festivals annuels. L’architecture révélée sur le site par les fouilles archéologiques est exclusivement monumentale et confirme le rôle unique de ce site au sein de la société carienne.

Labraunda disposait néanmoins d’un très large territoire, partiellement peuplé, qui s’étendait sur plusieurs kilomètres à la ronde. Le territoire est riche et semble avoir connu une certaine prospérité vers le tournant de l’ère. Il se compose principalement de trois éléments: funéraire, militaire et agricole.